Pour Cathy en 1962 : elle a 10 ans

Cathy aime bien sa maman

Maman aime bien sa Cathy

Son cœur est petit, tout petit

Et ne sait encore qu’être aimant.

Elle n’aime pas beaucoup l’école

Notre blondinette si jolie

Elle lui préfère un plein bol

De gâteaux et pâtisseries.

Les frères et sœurs font du bruit

On ne peut dire que l’on s’ennuie

Mais calcul et tutti quanti

Indifférent à notre Cathy.

Elle sait trouver des ruses

Et pleurnicher quand il le faut.

Si par hasard on l’accuse,

Pour avoir le dernier mot

Alors maman, juge suprême

Décide en toute partialité

Que Cathy est la droiture même

Et qu’on doit l’en féliciter

Car oncques ne vit de mères

D’aujourd’hui ou de naguère

Qui ne dorlota la première

Et ne chouchouta la dernière.


Marcel Geffroy

20 Novembre 1915

12 Mars 2002